Société Fribourgeoise des Écrivains

Prochaine manifestation

le 10 décembre 2017

La poule de Noël

Plus d'informations

Dernières publications

Ludivine et le chien de six heures

Liliane Menétrey-Lacroix

Couverture Plus d'informations

Présentation

« On ne refuse jamais l’héritage ; on en vit, et aucune révolution, même doctrinaire, ne peut prendre le risque de briser tous les coffrages constitués par les précurseurs : comment pourrait-on pousser en avant le tunnel, s’il menaçait de s’effondrer par derrière ? »

(Pierre-Henri Simon, « Lettre pour un jeune-homme de vingt ans »)

La Société des Ecrivains Fribourgeois fut fondée le 16 septembre 1956 au Château de Cressier-sur-Morat par Eric Thilo et Gonzague de Reynold, sous la présidence de Hans Zbinden, alors Président de la Société des Ecrivains Suisses, et en la présence de Maurice Zermatten, Vice-président de la même société.

La Société Fribourgeoise des Ecrivains se définissait comme une association d’artistes pluriels autour de dix-sept écrivains fribourgeois, incluant de nombreux architectes, artistes peintres ou encore musiciens.

Parmi les membres de cette première génération figurent quatre grands noms :Gonzague de Reynold, membre fondateur, Eric Thilo, son chancelier, Pierre-Henri Simon, de l’Académie française, et Eléonore Niquille, poète et romancière, lauréate de l’Académie française.

A l’actif de ces pères fondateurs, signalons la charte des langues, et les Salons du Livre Fribourgeois qui se tinrent en 1957 et 1958.

Sept présidents se sont succédé à la tête de la société d’écrivains : Gonzague de Reynold, Marc Waeber, Albert Schmidt, MarieThérèse Danïels, Etienne Chatton (durant quinze ans), Béatrice Berset, et depuis 2004, Jacqueline Sudan.

Actuellement, la Société Fribourgeoise des Ecrivains est forte d’environ septante membres s’exprimant dans l’une des huit langues suivantes: français, allemand, italien, patois gruérien, dialecte fribourgeois, espagnol, anglais et portugais.

Indépendamment des nombreuses publications de ses membres écrivains, la SFE a fait paraître trois ouvrages collectif aux éditions la Sarine : « Treize nouvelles fribourgeoises », « Bouquet de plumes », et « Fribourg la secrète ».

Lectures régulières et présentations d’ouvrages, associées à d’autres ramifications artistiques, ont émaillé le parcours de la SFE, notamment au Conservatoire de Fribourg, à la BCU, au Couvent des Augustins, au centre culturel le Phénix, au Musée Tinguely, ou encore au Jardin Botanique, ainsi qu’au Salon du Livre de Haute-Savoie.

Depuis juillet 2009, la SFE s’est associée à l’Académie des Lettres de Nova Friburgo (Brésil).

Site réalisé par Web+ | Administration | Accès membres | Haut de page